Selon l’ambassade de France en Thaïlande, le tourisme en Thaïlande continue sa progression et confirme l’attractivité du Royaume de Siam auprès des Européens et des Américains. Depuis quelques années les touristes chinois sont devenus les premiers visiteurs en nombre de la Thaïlande.

Nous avions vu dans un article précédent que le tourisme en Thaïlande allait continuer de progresser de manière vertigineuse au cours des 10 prochaines années (lire l’article). Mais quand est-il depuis le début des années 2000.

Malgré les crises économico-politiques et environnementales (tsunami de 2004), le tourisme en Thaïlande fait preuve d’une certaine résilience et confirme d’année en année sa capacité à attirer un nombre toujours plus grand de touriste. Alors que le nombre de touriste était d’environ 9 millions en 2000, ils ont été près de 30 millions en 2015, avec une accélération plus que notable à partir de 2010.

Evolution du nombre de touristes en Thaïlande, en millions de visiteurs. De 2000 à 2015, le nombre de touriste à augmenté de 212%, d'environ 9 millions de touristes en 2000 à près de 30 millions en 2015.
graphique – évolution du nombre de touristes en Thaïlande

 

Mais qui sont les touristes les plus nombreux ? Les Européens ont pendant l’longtemps été les premiers juste devant les américains mais forcé de constater que le développement de l’Asie du sud-est et de la Chine a durablement changé la donne.

Les Chinois sont, aujourd’hui, en pole position du classement des nationalités qui visitent le plus la Thaïlande, avec en 2015, environ 10 millions de touristes. Ils sont juste devant, de quelques dizaines de milliers de touristes, des pays d’Asie du sud-est comme la Malaisie, Singapour, les Philippines, … Même si la proportion de touriste Européen et donc Français continue de progresser assez fortement, la croissance du tourisme chinois domine largement.

Répartition du nombre de touriste par nationalité en Thaïlande en 2015. La Chine et l'Asie d sud-est fournissent chacun 33% des touristes en Thaïlande, en somme les deux tiers. Vient ensuite l'Europe, incluant la Russie avec 17% des touristes visitant la Thaïlande.
graphique – répartition du nombre de touriste par nationalité en Thaïlande

 

Le tourisme chinois est bien plus important en nombre, mais en valeur il ne représente pas encore une manne financière importante

Le gouvernement thaïlandais doit composer avec cette nouvelle donne est proposer de nouvelles activités qui sont, certes, prisées par les occidentaux, mais dédaignées par les Chinois, comme la vie nocturne et les soirées chaudes de Thaïlande. Le tourisme chinois est bien plus important en nombre, mais en valeur il ne représente pas encore une manne financière importante pour le secteur touristique, au risque même de plomber dans certain cas des saisons entière. En effet, les Chinois ne consomment pas autant que les occidentaux et ne font pas la fête de la même manière et pourtant ils visitent Phuket, Krabi, … Ce qui diminue, dans le même ordre, le nombre de touriste européen.

Le gouvernement thaïlandais connaît la situation, il essaye de ralentir la progression du tourisme chinois appelé « zéro dollar », un tourisme qui permet de visiter la Thaïlande en ne dépensant presque rien, grâce aux package des tours opérateurs. Mais le gouvernement thaïlandais a dû faire machine arrière après la baisse des visiteurs chinois car chaque chinois qui visite la Thaïlande doit se munir d’un visa qui rapporte des millions de $ dans les caisses de l’Etat thaïlandais. Une manne financière réelle est non négligeable qui prévaut sur la qualité du tourisme en Thaïlande.

 

RÉDIGER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom