Un étranger peut travailler en Thaïlande sous certaines conditions définies par le ministère du travail thaïlandais. Si vous ne le savez pas encore, sachez que la Thaïlande mène une politique plutôt restrictive l’encontre des travailleurs étrangers. La Thaïlande ne fait pas bande à part, puisqu’il s’agit plutôt d’une tendance au sein de l’ASEAN.

 

En Thaïlande, il existe un quota de 4 Thaïlandais pour un travailleur étranger.

On peut citer l’exemple de Singapour, qui a depuis plusieurs années, considérablement réduit la voilure concernant la délivrance de visa de travail, ainsi que la mise en place de quota de singapourien par travailleur étranger au sein de la même entreprise. En Thaïlande, il existe un quota de 4 Thaïlandais pour un travailleur étranger.

En plus de ce quota, l’entreprise doit respecter certaines dispositions : découvrez lesquelles en consultant notre article sur la délivrance du Work Permit en Thaïlande, ici.

Enfin, les étrangers ne peuvent pas pratiquer n’importe quels métiers en Thaïlande. Peu importe si vous avez un visa en bon et due forme, que vous parliez Thaï, et que vous avez reniez vos origines, vous ne pouvez simplement pas faire ces métiers.

Rappel : certains de ces métiers sont pratiqués par des étrangers au titre d’une création d’entreprise.

 

Voici la liste actuelle des métiers interdits aux étrangers :

  • Ouvrier
  • Agriculteur, éleveur, forestier, marin pêcheur. Excepté les métiers nécessitant des compétences particulières comme le management d’une ferme ou sur un bateau de pêche.
  • Maçon, charpentier, et tout autres métiers du BTP
  • Sculpture sur bois
  • Conduire des véhicules à moteur (ex : chauffeur de taxi) ou des véhicules sans moteur, excepté les pilotes de ligne.
  • Vendeur en boutique ou aux enchères
  • Comptable, excepté le fait de procéder à un audit comptable occasionnel.
  • Tailleur de pierres précieuses
  • Coiffeuse, visagiste, esthéticienne, masseuse, tout type de métier lié à la beauté
  • Couturière
  • Faire des ustensiles à partir de roseaux, de rotin, de jute, de foin ou de bambou
  • Faire du papier à la main à base riz
  • Le travail de la laque
  • Faire des instruments de musique Thaï
  • Faire des objets à partir de métaux précieux comme l’argent, l’or, …
  • Le commerce de l’or, ou de l’agent
  • Tailleur de pierre
  • Faire des poupées thaïlandaises
  • Faire des matelas
  • Faire des bols d’aumône
  • Faire des vêtements à partir de soie
  • Faire des objets à l’effigie de Bouddha
  • Faire des couteaux
  • Faire des parapluies en papier ou en tissu
  • Faire des chaussures
  • Faire des chapeaux
  • Réaliser le rôle d’agence (d’intermédiaire) d’achat et de revente, excepté pour le commerce international.
  • Génie civil professionnel concernant la conception, le calcul, la systémisation, l’analyse, la planification, l’essai, la supervision de la construction ou les services de consultation, excepté des travaux nécessitant des techniques spécialisées
  • Architecte, pour la conception, le dessin, la réalisation, l’estimation des couts ou les services de conseil.
  • Modéliste
  • Potier
  • Faire des cigarettes roulées à la main
  • Guide de tour opérateur
  • Faire des objets au design traditionnel Thaï
  • Tisser de la soie à la main
  • Secrétaire
  • Avocat, juge, magistrat, … tous les métiers relatifs à la justice.

 

Source : Thailawonline.com

 

 

RÉDIGER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom