La Thaïlande est un pays relativement vaste, cependant, force est de constater que les Français et les expats, en général, habitent aux mêmes endroits pour des raisons différentes même si une logique existe. Bangkok est évidement la ville qui regroupe le plus de Français en Thaïlande.

 

A Bangkok, il existe un quartier surnommé « la petite France » situé en plein cœur du quartier Sathorn. Ce quartier est idéalement situé entre le quartier des affaires et l’avenue principale Sukhumvit (en orange sur la carte) qui regroupe pléthore de commerces, de restaurants, de shopping mall et de bars. Cette avenue est croisée par un grand nombre de rue appelé Sukhumvit 1, 2, 3, … Au delà des opportunités de travail, Bangkok possède un certains nombre d’écoles internationales, avec le fameux Lycée Français International de Bangkok, et des garderies avec des animateurs francophones. Par ailleurs, vous trouverez facilement des boulangeries, fromagers et tous les artisans représentatifs des mets français qui peuvent manquer aux expatriés.

 

Pattaya est la ville des retraités par excellence. On estime que 50% de sa population est constituée de retraité venant essentiellement des USA et d’Europe. Le front de mer est l’endroit idéal pour les expats afin de profiter d’une vue sur la mer. Au delà, de son attractivité touristique et son côté sulfureux, Pattaya est une destination idéal car située à environ 2h de route de Bangkok. Ce qui est représente un bon pied à terre pour les retraités en quête d’aventure, de plage, de nature et de proximité avec la capitale Thaïlandaise.

 

On ne présente plus cette île rendu célèbre par les nombreux reportage TV en France. Située au sud de la Thaïlande, Koh Samuï mérite sa célébrité grâce à son côté sauvage, ses plages paradisiaques, ses villas parmi les plus belles de Thaïlande et la fameuse Full Moon Party. Les Français font parti des expats les plus présents démographiquement sur l’île, surtout au sud-est, près de la plage de Lamai. Pour preuve, vous avez pas moins de deux écoles françaises dont l’une a reçu son homologation du ministère de l’éducation français (Jungle Samuï). On ne compte plus le nombre de restaurant, hôtels, bars dont les propriétaires sont Français. Vous y trouverez des boulangeries, une boucherie, … Les sites internet d’information et d’actualité de l’île sont, pour les plus importants, français et traduit en anglais. Les Français viennent à Koh Samuï pour différentes raison, vous aurez aussi bien des retraités que des familles et des couples. C’est l’une des rares destinations faites pour quasiment l’ensemble du spectre expat français.

 

Chiang Mai est la deuxième ville de Thaïlande. Il s’agit du poumon économique du nord du pays et d’une ville avec une réelle profondeur historico-culturelle. Bien moins peuplé que Bangkok, mais dynamique, Chiang Mai, de par son climat, sa verdure et sa taille humaine permet de s’imaginer y vivre de son travail et de proposer à sa famille tout le confort moderne sans se sentir loin de tout. Les Français aiment de plus en plus cette ville et surtout le quartier de Niman au nord-ouest de la ville. Considéré comme un vieux quartier de Chiang Mai, il fait parti, aujourd’hui, des quartiers les plus dynamiques avec son offre incroyable de restaurants, de bars, de boutiques, … Niman est encore très accessible d’un point de vue prix immobilier. Nombreux son les expats qui y habitent et qui y travaillent.

 

Phuket est d’un certain côté une sœur jumelle de Pattaya. Son attractivité fait douter plus d’un retraiter à choisir Phuket comme lieu de villégiature. Son climat, ses plages et la culture locale des thaïlandais qui diffère du nord du pays, offrent un merveilleux mélange. La majorité des expats préfèrent vivre en dehors du centre ville qui peut être assez bondé, surtout en période de haute saison touristique. Enfin, il faut reconnaître qu’une communauté, qui fait de plus en plus parlé d’elle, s’est installée à Patong. Ils viennent, essentiellement, des banlieues parisiennes et y vivent comme dans les Quartiers, ce qui a pour effet de créer un ressentiment de la par des Thaïlandais pour ceux qui sont appelés les French-Arabic. Cette situation ne devrait pas créer beaucoup de vagues, tant qu’ils payent et qu’ils ne défient pas les autorités locales.

 

D’autres endroits sont aussi appréciés par les Français et les expatriés comme Hua Hin situé au sud-ouest de Bangkok, à l’opposé de Pattaya. Vous avez aussi Isan, à l’est de Bangkok, pour ceux qui rêvent d’une retraite plus traditionnelle et au calme, en Thaïlande.

 

RÉDIGER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom